Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Thierry Grave

POUR ETRE PLUS PRECIS

31 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

Le flyer de l'expo "Décollage" n'est pas très explicite, parait-il, voici donc quelques images des collages en question, pour vous donner envie.

P5300028.JPG

 

P5300032-copie-1.JPG

Mais n'allez pas croire qu'il s'agit d'un appel au secours, l'expo marche bien. Mais ça serait dommage que vous ratiez ce beau travail.

Lire la suite

CACHOTTERIES

30 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

Et oui, je vous ai fait une cachotterie : Une stagiaire est venue a nouveau améliorer sa technique a l'atelier. C'est une élève de troisième année a l'École de la rue du Louvre

Elle a taille la pierre puis a façonné la monture par la technique de la retreinte ( que vous connaissez bien maintenant).

P5300027

bague en hématite et argent.

En fait cette technique de retreinte n'est plus enseignée dans les écoles. On apprend aux futurs bijoutiers a faire des protos en cire puis a les tirer en métal par la technique de la cire perdue, mais on ne transmet plus ces savoirs qui font travailler dans l'intimité du métal.. D'où un certain engouement pour mon expérience .

 

ET PUIS N'OUBLIEZ PAS QUE L'EXPO DE COLLAGES D'AGNES PEZON SE POURSUIT A L'ATELIER PENDANT TOUTE LA SEMAIN ENCORE. C'est un travail magnifique de précision et d'humour... souvent très caustique.

 

Samedi prochain nous ferons un pot de décrochage pour ceux qui ne peuvent voir une expo qu'un  verre a la main .

On vous attend!

DECOLLAGE

Lire la suite

LE FLY DE L'EXPO

28 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

DECOLLAGE.jpg

On vous attend des tout a l'heure!!! ... Et toute la semaine sauf lundi.

 

A toutt'

Lire la suite

EXPO A L'ATELIER

27 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

Agnes pezon expose ses collages a l'atelier du vendredi 28 mai au samedi 5 juin.

 

C'est très beau et très soigne. Et puis c'est amusant de voire une graphiste illustratrice  pointue en infographie reprendre en main les ciseaux et la colle pour découper des images et les assembler... Comme au bon vieux temps....

 

P5270026.JPG 

La voici avec sa copine Sylvie (a l'arrière plan) en plein montage des collages dans les boites a sous-verre.

 

L'expo se déroulera simultanément avec 4 autres dans la rue: Un déplacement, quatre expos et un soirée aux Abbesses. Que demander de mieux? On vous attend nombreux.

Demain vous aurez droit de voir le carton d'invit' ... Si vous etes sages!

 

 

Lire la suite

PREMIERS TIRAGES DES L'EDITIONS ORIGINALES

25 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

Voici le premier numéro de "MAGE, IMAGE" en bronze.

P5250016-copie-1.JPG

 

Le modelage a été fini mi février, mais le premier bronze n'est achevé qu'aujourd'hui. La patine est en trois couleurs, noir pour le socle, le bandeau et les cheveux, marron pour la cape et beige pour les corps. je vais alléger un peu le noir du bandeau qui me parait trop fort. Sinon, pour le reste ça n'est pas trop loin de ce que je voulais faire.

 

Comme le personnage féminin est assez joli, avec un physique particulier -très cambrée, jambes arquées, hanches larges...- j'ai aussi fait une édition de cette figure en solo. C'est "LE PETIT SOLDAT".

P5250014.JPG

 

C'est une façon de sculpter qui est d'un autre siècle, j'en conviens mais que voulez-vous... Les légendes mystérieuses et lesfilles jolies et bizarres, ça me transporte.

Lire la suite

UNE PETITE FLECHE

18 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

Quand on a pas de super idée, faire une flèche c'est un moyen économique de donner du sens sans charger de sens.

P5180013.JPG

 

La bague se porte transversalement sur le doigt. Avec un grenat vert, pour le printemps.

Lire la suite

UN PEU DE TRAVAIL

14 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

Enfin une commande, depuis la Croix gothique, il était temps. Les clients, amateurs, collectionneurs semblent, en effet se faire de plus en plus rares. Il va falloir trouver des solutions....

 

Donc une bague boule avec un cristal de roche.

P5130009.JPG

 

D'abord faire un sertis a la dimension de la pierre.

 

Puis une deuxième bande d'argent un peu moins large, et qui va s'insérer dans la première pour servir de support a la pierre qui, sinon, pourrait passer a travers le sertis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P5130010.JPG

 

Les deux bandes d'argent soudées l'une a l'autre, ne reste plus d'apparent qu'un petit rebord a l'intérieur du sertis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P5130011.JPG

 

D'autre part, je confectionne un corps de bague avecune bande d'argent roulée, et découpée pour avoir un dessus plus large que le dessous.

Au maillet de bois, sur une bouterolle (sorte d'enclume sphérique), je retreins le corps pour lui donner un volume bien rond.

 

Il va maintenant falloir insérer le sertis dans le corps de bague.

Pour cela il faut découper une lucarne a la dimension du sertis dans le corps de bague puis ajuster le sertis dedans et souder les deux pièces.

 

 

 

 

P5130012.JPG

Voila la chose faite.

 Pour obtenir un bon confort du bijou, une doublure est glissée a l'interrieur de la bague. Celle-ci ferme de dessous de la pierre. Le plus souvent,ont on reperce ce fond pour laisser le dessous de la pierre accessible. Mais ici,nous avons décidé, avec ma cliente,  de laisser le fond, de le patiner en noir et d'obtenir ainsi une couleur et un éclat particulier au cristal de roche.

Un petit coup de fil a ma cliente pour un essayage avant de sertir et polir.... A moins qu'elle ne m'appelle la première, après avoir lu cet article!

 

CE BLOG VOUS INTERESSE, FAITE LE CONNAITRE.

Lire la suite

MAGE/IMAGE, LE RETOUR

13 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

 Elle est revenue de fonderie. Il me faut maintenant faire la finition : ébarbage, limage, sciage, ciselage...

P5110002.JPG

 

On voit bien les tiges de coulée et les retouches soudure qui ont été faites pour boucher les trous et les fissures.

Sur la cuisse de la femme la soudure fait un effet jarretiere. Non?

Les tiges sont en fait le chenaux par lesquels le bronze liquide a été canalise vers la sculpture. Le métal emprisonne dedans en refroidissant devient des "tiges" qui hérissent (plus ou moins) la statue. Les points de soudure (comme sur le ventre de la femme ou sur les genoux du Mage) rebouchent les trous par lesquels passaient les clous de fer qui tenaient la masselotte intérieure en place ( pour que la sculpture soit creuse). Après la coulée, on arrache ces clous et on rebouche les trous qu'ils laissent, au chalumeau.

De plus il y a toujours des fissures et des irregularites dans le metal qui sont reprises egalement a la soudure.

P5120005.JPG

Les voici maintenant ciselées. Le soudeur va devoir refaire son travail sur la cuisse car il a laisse un trou en plein sur un galbe.

Je lui demanderai de faire ça en même temps qu'il soudera  les  personnages l'un a l'autre. Je ne pourrais  faire la patine définitive qu'après l'assemblage realise.

 

En fait les deux pièces ont été tirees séparément pour pouvoir faire plus a l'aise le travail de finition. Les accès dans les creux sont déjà difficiles, mais avec les deux personnages face a face, ça deviendrait impossible.

 

En vitrine, a l'arrière-plan, Le Petit Soldat (tirage du personnage féminin seul). Comme elle est très jolie, je n'ai pas résiste a en faire une édition solo. Contrairement au couple, "elle n'a pas grand chose a dire" mais comme elle est jolie... 

Lire la suite

SALOME RENAIT

12 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

C'est une statuette qui a déjà quelques années. Comme j'en ai vendu un exemplaire en décembre et que je viens de finir l'exemplaire suivant, je vous la montre.

L'idée, c'est un personnage qui naît de son propre corps, comme une mue. Mais elle semble danser, aussi je l'ai appelée Slalomé.

 

P5120007.JPG

Lire la suite

LA CROIX GOTHIQUE EST ACHEVEE

7 Mai 2010 , Rédigé par Thierry Grave

J'ai été un peu empêché pendant quelques jours de poursuivre le blog. Mais le travail a, malgré tout, continue.P5040046.JPG

 

L'entrelacs a été superposé a la grande plaque, puis a été soude. J'ai aussi fait une bélière avec un motif simple qui se place dans le prolongement des dessins du pendentif.

 

La bélière et le pendentif sont attaches par une charnière en sorte que l'objet ai une certaine mobilité, une souplesse qui le reliera plus naturellement a la chaîne de cou.

 

Pour que les motifs soient bien lisibles, je vais patiner en noir les fonds. Aussi, pour que la patine accroche mieux et soit d'un joli noir mat, j'ai sable le tout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P5050049.JPG

 

Voila la patine appliquée et les motif repris a l'émeri pour en faire réapparaître les blancs.  Ainsi le dessin et le système dessus/dessous sont sbien lisible.

 

Il ne reste qu'a sertir la pierre en place et a polir le bijou...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P5050050.JPG

Mon client est venu chercher son pendentif il y a deux jours.  Comme il était content, j'étais tout fier .

La pierre, qui lui appartient, est une rubellite... Très belle.

Lire la suite